Home

Animaux < Mammifères < Chacal

Chacal

Léger, agile et opportuniste, le chacal allie la rapidité du chien de chasse à la ruse du renard. On le dit charognard, ce qui est vrai. Cependant, à l’image de la hyène, le chacal n’est pas un simple éboueur du désert.
Contrairement aux idées reçues, ce canidé est un animal fidèle à son clan et un redoutable prédateur.

En effet, 85% de la nourriture du chacal proviennent du produit de sa chasse. Les charognes ne représentent qu’une infime partie de son menu qu’il doit d’ailleurs partager avec d’autres nécrophages comme le vautour ou les hyènes.

Le chacal est bien un chasseur carnivore et il conserve beaucoup de points communs avec les autres canidés tels le loup ou le coyote.
Parmi les différentes espèces de chacal, le chacal à chabraque (Canis mesomelas) est le plus répandu.

Apparition du chacal et diversification

On situe l’apparition du chacal peu de temps après la différenciation entre les chiens et les renards, il y a 5 millions d’années. À ce moment-là, beaucoup de canidés migrèrent de l’Alaska vers la Sibérie en empruntant l’actuel détroit de Béring, qui n’était alors qu’une simple bande de terre.

Après cette colonisation du vieux continent, les premiers chacals se répandirent à partir de l’est de l’Europe, du Proche-Orient jusqu’au sud de l’Afrique.
Les plus anciens restes fossilisés de chacal, ceux d’un chacal à chabraque, ont été découverts dans les gorges de l’Olduvai (actuel parc du Ngorongoro), et furent datés de 1,7 million d’années avant notre ère.

Chacal doré

Chacal doré. © dinosoria.com

Outre le chacal à chabraque, il existe trois autres espèces de chacals :

  • Le chacal à flancs rayés ou chacal rayé (Canis adustus)
  • Le chacal doré (Canis aureus)
  • Le chacal de Simien (Canis simensis)

Ces espèces se différencient les unes des autres par la couleur de leur pelage, les zones géographiques qu’elles occupent et des spécificités alimentaires. Leur comportement est assez proche. De plus, il n’existe aucune compétition entre tous ces chacals, même lorsqu’ils occupent les mêmes régions d’Afrique.

Chacal à chabraque

Chacal à chabraque. By Rob Inh00d

Le chacal rayé est haut sur pattes et possède une robe bicolore. Il vit dans des milieux très diversifiés en Afrique. Il vit essentiellement la nuit. Il mesure 40 à 50 cm au garrot pour un poids de 7 à 12 kg. Le mâle est plus lourd que la femelle.

Le chacal de Simien, également appelé loup d’Abyssinie, vit uniquement en Ethiopie. Sa survie à l’état sauvage n’est pas garantie. Les montagnes de Balé possèdent un climat très rude et une végétation pauvre. C’est une terre, sans arbre, balayée par les vents et les pluies. Cette région est très isolée et constitue le dernier repaire du chacal de Simien. Il ne resterait actuellement qu’environ 700 individus. C’est le canidé le plus rare de la planète et son extinction semble inévitable à moins de mélanger cette espèce avec une autre.

Le chacal doré est le seul que l’on puisse trouver en dehors de l’Afrique. Il possède une robe fauve uniforme. Son habitat s’étend de l’Italie du Nord-Est jusqu’à l’Iran. On le trouve de l’Afghanistan à la Thaïlande, de l’Arabie eu Kenya, dans tout le nord de l’Afrique, de l’Egypte au Sénégal.

Chacal doré

Chacal doré. © dinosoria.com

Parce qu’il peut se déplacer plusieurs jours sans boire, ni beaucoup manger, le chacal doré est adapté aux déserts.
Il mesure de 38 à 50 cm au garrot pour un poids de 7 à 14 kg.

Le chacal à chabraque est reconnaissable à son pelage noir qui couvre le cou, le dos et la queue. Il occupe en Afrique deux zones distinctes, l’une à l’ouest et l’autre au sud. Il vit en couple stable.

Il mesure environ 40 cm au garrot pour un poids de 7 à 10 kg. Son nom lui vient du mot turc "çaprak" qui désigne la couverture en peau de mouton que les hussards de Napoléon plaçaient sous la selle de leur cheval.

Le chacal dans l’Egypte antique

Au début de l’Ancien Empire, le dieu des morts chargé de juger les âmes était Anubis. On le représentait sous les traits d’un homme à tête de chacal.

Anubis

Anubis . (Musée archéologique du Caire) . © dinosoria.com

A la fin de la Ve dynastie, il fut supplanté par Osiris qu’il venait de ressusciter en le momifiant, inventant ce procédé par la même occasion.
C’est pourquoi, par la suite, on confia à Anubis la tâche d’embaumer tous les morts et d’assurer la garde des tombeaux funéraires.

Anubis

Anubis. © dinosoria.com

Ce qui n’empêchait pas qu’on déposât des pierres sur les tombes pour éviter que les chacals ne viennent s’emparer des corps.

Assimilé à Hermès par les Grecs, Anubis devint ensuite le dieu Hermanubis dans le culte de Sérapis et d’Isis pratiqué à Alexandrie.

Le chacal : un bon chasseur

Les chacals mangent aussi bien des végétaux que de la viande. Selon l’espèce, les méthodes de chasse diffèrent.
Le chacal rayé est le moins courageux de tous. Il se nourrit de charognes, d’insectes, de petits mammifères et de végétaux. Il ne s’attaque jamais à des animaux plus gros qu’un lièvre.
Piètre prédateur, il ne fait pas le poids face à un chien domestique féroce tel le Rhodesian Ridgeback, utilisé par les fermiers sud-africains pour le chasser.
C’est un chacal timide et timoré.

Chacal qui mange

Des Chacals à chabraque qui ont trouvé une carcasse fraîche de zèbre. By Artbandito

Le chacal de Simien vit en solitaire, en couple ou en petits groupes. Il se nourrit presque exclusivement de petits rongeurs. Il se contente d’attendre patiemment à la sortie des terriers.

Les deux meilleurs chasseurs sont le chacal à chabraque et le chacal doré.

Chacal doré

Chacal doré. By Dr. Tarak N Kham

A l’approche de l’hiver, le chacal doré se rassemble en petits groupes. La meute est conduite par un mâle. Elle part en expédition nocturne et n’hésite pas à attaquer des troupeaux de moutons ou de chèvres.
La technique la plus usitée consiste à poursuivre la proie jusqu’à l’épuisement, puis à lui mordre les tendons pour la faire tomber.

Chacals dorés

Clan de chacals dorés. By Paul Mannix

Le chacal doré attaque alors directement le ventre qu’il éviscère alors que le chacal à chabraque achève la proie au sol en l’égorgeant.
Si la proie est importante, les morceaux sont éparpillés dans des cachettes qui servent de garde-manger.

Les charognes ne représentent que 3 à 6% de l’alimentation. En principe, le chacal préfère les cadavres encore frais.

Le chacal scrute en permanence le ciel afin de repérer les busards qui n’hésitent pas à lui voler ses proies. Il doit également défendre son butin contre la hyène tachetée, le loup, le guépard ou le python.

Chacal

Chacal et hyène tachetée. By Cw Anderson

Comme la plupart des canidés, le chacal pratique le « mulotage », sautant à la verticale pour retomber pile sur la proie. C’est ainsi qu’il attrape les rongeurs.
Quand il attaque un serpent, le chacal le dévore parfois vivant, après l’avoir simplement assommé d’un violent coup de crocs à la nuque.

En groupe, les chacals sont capables d’achever un rhinocéros malade ou blessé.

Le chacal à chabraque, plus solitaire que le chacal doré, se regroupe souvent avec d’autres individus pour chasser.
Les meutes atteignent 30 individus et ils n’hésitent pas à voler le butin d’un lion.

Chacal et lion

Ce chacal attend que le lion termine son repas. By Cw Anderson

Le chacal mange également des fruits. En fait, contrairement aux idées reçues, un chacal marque de nettes préférences alimentaires. Par exemple, le chacal rayé préfère les souris aux figues et les figues mûres aux figues vertes.
Si les baies sont abondantes, il en consommera en grandes quantités.

La grande force du chacal réside dans sa capacité à exploiter les ressources disponibles. De ce point de vue, il est très proche de la hyène tachetée.
Le chacal à chabraque peut parcourir d’énormes distances pour trouver sa nourriture. Il raffole des impalas et des gnous mais chasse également les jeunes otaries lorsque les pinnipèdes viennent se reproduire sur les plages d’Afrique australe.

Vie sociale

Chez le chacal, la famille est à la base de la société. Le chacal est monogame et son couple reste soudé jusqu’à la mort d’un des deux partenaires.
Le couple vit sur un petit territoire de 0,5 à 2,6 km² et tout individu qui y pénètre est considéré comme un ennemi.

Famille de chacals à chabraque

Famille de chacals à chabraque. By Alastair Rae

Seuls les proches parents sont tolérés. En cas de conflit territorial, le mâle s’occupe du mâle intrus et la femelle s’occupe de l’intruse. Ce sont des combats singuliers que chacun gère.

Le domaine de chasse peut atteindre 20 km² et son accès est également défendu. Le couple urine et défèque à peu près tous les 100 mètres.

Chacal à chabraque

Conflit territorial entre deux chacals. By Brian Scott

Le plus souvent, le chacal vit dans une tanière déjà creusée par un autre animal ou à l’abri d’un simple buisson.
Il trace sur son territoire des pistes de repère et marque les lieux consacrés à la détente, aux jeux et à la toilette.

Si un chacal perd son conjoint, il court le risque d’être attaqué par des voisins qui veulent annexer son territoire. Les intrus n’hésitent pas à tuer les petits et à chasser le conjoint survivant.

Un étrange rituel

En dehors de la chasse, les rencontres entre chacals ont lieu aux points d’eau. Pour se saluer, les chacals suivent un rituel qui ressemble à un jeu.
Le chacal s’approche de son congénère de biais. L’autre individu pose alors sa patte sur l’épaule du premier qui se retourne, présente son postérieur et l’appose lourdement contre le corps de l’autre, alternant cette posture avec des frottements d’épaule.

Chacal

Chacal à chabraque. By Mister-E

Puis, le chacal dominé dépose une crotte sèche ou une pousse de végétation devant le dominant.
Si ce dernier refuse l’offrande, le dominé la reprend et la jette en l’air. Il réitère son offre jusqu’à ce que le dominant accepte de jouer avec lui.
Ils se mettent alors à courir autour d’un buisson ou à jouer avec la crotte.
Ce rituel reprend les jours suivants.

La communication du chacal

La communication orale est très importante chez tous les chacals. La gamme des cris est un peu différente selon les espèces.
Les chacals à chabraque et dorés ont un registre plus étendu et sont bien plus bavards. Pour se reconnaître, les chacals à chabraque glapissent, tandis que les chacals dorés hurlent. Ces derniers émettent une sorte de reniflement à l’approche d’un danger.

Les deux espèces poussent de longs hurlements perçants tout en courant, entrecoupés d’aboiements très courts, qui servent à rassembler la meute avant la chasse.

Le chacal rayé est plus silencieux. D’une voix basse, il émet des glapissements ou des aboiements.
Le cri du chacal de Simien est aigu et répété.

Reproduction

Tous les chacals ont un sens aigu de la famille. La période de reproduction varie selon les régions et les espèces.
La femelle est en chaleur de 6 à 8 jours. La gestation dure en moyenne 62 jours et la femelle met bas de 3 à 9 petits.
Seuls 30 à 40% des nourrissons survivent.

Bébés chacals

Bébés chacals à chabraque. By Lip Kee

Aveugles à la naissance, les petits allaitent pendant 3 à 4 semaines. Entre le 1er et le 2e mois, les jeunes reçoivent de la viande, avalée puis régurgitée par leurs parents. Au 5e mois, ils sont définitivement sevrés.
Le mâle participe à l’éducation des jeunes. Leur apprentissage s’achève vers 8 à 10 mois. A la fin de la période de reproduction, les deux partenaires prennent quelques distances, se rencontrant de temps en temps, mais le couple se reforme dès la période de rut suivante.

Jeune chacal

Jeune chacal à chabraque. By paulshaffner

Les jeunes mâles et femelles restent souvent avec leurs parents pendant un an comme « assistants ». Ils aident à élever et protéger la portée suivante.
Cette présence multiplie par trois les chances de survie d’une portée.

Un chacal rayé peut vivre entre 11 et 12 ans, le chacal à chabraque et le chacal doré entre 7 et 12 ans et jusqu’à 16 ans en captivité.

Le chacal : un auxiliaire indispensable

Dans beaucoup de régions d’Afrique, le cri du chacal est craint comme un présage de mort imminente.
En Inde, de nos jours, le chacal doré est invité à « conduire les derniers sacrements » sur les restes à demi-calcinés des cadavres lavés sur les bords du Gange.
Par ce repas macabre, il dépouille l’âme du mort en route vers le Paradis des derniers restes de chair souillée.

Le chacal est indispensable à l’équilibre écologique. En tant que nécrophage, il élimine les charognes ou les carcasses d’animaux malades susceptibles de propager des épidémies.

Chacal

Le chacal est indispensable à l’équilibre écologique. By Lip Kee

De plus, il régule les populations d’insectes, de rongeurs et d’herbivores.
Chassé par l’homme, le chacal résiste grâce à son adaptabilité. Malgré les tueries ou les empoisonnements, il survit.
Seul le chacal de Simien est en voie de disparition.

Le chacal comme le renard peut être porteur de la rage. En Afrique, l’extermination localisée ou à grande échelle est totalement inefficace. Des recherches sont en cours pour mettre en place d’autres méthodes antirabiques comme la vaccination des individus.

Classification: Animalia. Vertebrata. Mammalia. Carnivora. Caniformia. Canidae. Canis

V.Battaglia (18.08.2005)

Loup d'Abyssinie . Lycaon . Fennec

Références

Le chacal, collection Marshal Cavendish 1994
Le chacal, éditions Atlas 2004

< Mammifères