Bullmastiff

Puissant et imposant, le bullmastiff est très efficace comme chien de garde. Il est également fidèle et affectueux avec ses maîtres.
Malgré sa carrure, le bullmastiff peut se montrer rapide et très agile.

Depuis fin 2007, la détention d'un Mastiff en France est soumise à une règlementation.

Cette règlementation concerne également d'autres chiens considérés comme étant susceptibles d'être dangereux : American Staffordshire terrier, Tosa, , Rottweiler.

L’histoire du Bullmastiff

Au milieu du siècle dernier, le braconnage allait bon train à travers toute la Grande-Bretagne. Les grands propriétaires terriens anglais avaient toutes les peines du monde à faire respecter les lois sur leurs immenses propriétés.
Les gardes-chasse n'étant pas suffisants, on décida de les seconder par des chiens. Ceux-ci devaient être capables de les aider dans leurs recherches nocturnes, de protéger le gibier et de maîtriser les braconniers.

Comme il n'existait pas, á l'époque, de chiens correspondant exactement à cette attente, on réalisa des croisements entre plusieurs chiens : dogue allemand, irish wolfhound, saint-bernard, terre-neuve, bulldog, mastiff...

Bullmastiff

Bullmastiff. By FranUlloa

Il s'avéra que seuls, les chiens issus du mélange bulldog et mastiff pouvaient donner satisfaction. Au bout d'une sélection patiente, les landlords et leurs gardes-chasse furent enfin en mesure de présenter officiellement le fruit de leur travail : le « Game-Keeper's Night Dog », ou chien de nuit.

Son poids pouvait atteindre 60, voire 70 kg.

Certains affirment qu'il avait plus de bulldog que de mastiff, d'autres prétendent le contraire, mais ce qui est sûr, c'est qu'un troisième chien était intervenu pour affiner le flair du chien de nuit, le saint-hubert, meilleur nez du monde canin.

Bullmastiff

Le bullmastiff est un chien puissant. By Bodzasfanta

Au début du 20e siècle, on peaufina le caractère du chien de nuit.
A force de croisements successifs avec des mastiffs et des bulldogs, la race finit par se stabiliser. En 1920, le Club national des chiens de police bullmastiffs était créé. La race a été reconnue en 1924.

Comportement et éducation

II semble bourru et pas commode, mais il est en réalité plutôt docile. Toujours très calme, il est plein d'affection pour sa famille.
Cependant, ce chien est déconseillé aux maîtres novices ou n’ayant pas le sens des responsabilités.
En effet, le bullmastiff est volontaire, indépendant et très puissant.

Bullmastiff

Sous ses airs bourrus, le bullmastiff est un chien docile. By Hindesite

II peut rester seul quand ses maîtres vaquent á leurs occupations mais il a besoin de contacts fréquents avec eux. Son comportement est exemplaire avec les enfants. Mais attention, c'est également un excellent chien de garde qui peut se montrer redoutable. En cas d'intrusion, il défend ardemment son territoire avec une grande sûreté.

II ne présente pas de pathologie spécifique. Son entretien n'est absolument pas contraignant. Un brossage de temps en temps sera amplement suffisant pour éliminer le poil mort et pour favoriser la repousse. II devra être plus assidu en période de mue.

Chiot bullmastiff

Adorable chiot qui adulte pèsera environ 50 kg. By Kojeb (Jennifer Vey)

Son éducation et sa socialisation doivent être rigoureuses et précoces. II peut s'adapter á la vie urbaine, mais il faudra alors lui faire faire régulièrement de longues promenades.

II faut prendre garde á son alimentation car il a tendance á l'embonpoint et l'obésité peut avoir chez lui des conséquences catastrophiques. II faut également se méfier de la dilatation/torsion d'estomac.

Dimensions

Mâle : 63 à 68 cm pour 50 à 59 kg
Femelle : 61 à 66 cm pour 41 à 50 kg
Longévité moyenne : 12 ans

Règlementation pour la détention d'un chien d'attaque

Règlementation applicable aux chiens d'attaque et aux chiens susceptibles d'être dangereux

Liste des chiens susceptibles d'être dangereux

V.Battaglia (04.08.2006). M.à.J 07.2008

Les photos sont sous licence creative commons et proviennent du site Flickr

< Races de chiens