Home

Animaux <Mammifères < Bonobo

Bonobo


Il existe deux espèces de chimpanzés dont le chimpanzé nain ou bonobo (Pan paniscus). Le bonobo possède un corps plus svelte et des membres plus minces que ceux du chimpanzé commun.

Contrairement à son nom de chimpanzé nain ou chimpanzé pygmée, le bonobo n’est pas beaucoup plus petit que le chimpanzé commun (Pan troglodytes) . Ce nom lui vient plutôt des tribus de pygmées qui habitent dans les mêmes forêts que lui, en Afrique.

 

Habitat du bonobo

Ce singe habite dans les forêts de la République démocratique du Congo (ex Zaïre). Les populations sont centralisées dans une aire géographique bien déterminée : le bassin du Congo, un secteur formé par le fleuve Congo, le fleuve Lualaba et le nord du fleuve Kasai.

Bonobo

Bonobo. By Jeroen Kransen

Le bonobo affectionne les forêts tropicales. Cependant, l’avancée démographique et l’essor de l’agriculture l’ont obligé à s’acclimater à des terrains plus découverts.

Portrait du bonobo

Ce chimpanzé possède un poil plus long que le chimpanzé commun. Le poil noir recouvre les joues.
Le poids varie de 27 à 61 kg pour une taille de 104 à 124 cm.

Le visage, les mains et les pieds sont de couleur sombre, y compris chez les juvéniles.

Main d'un chimpanze

Main d'un chimpanzé commun. © dinosoria.com

Le dimorphisme sexuel est peu accentué sauf pour la corpulence, plus légère chez les femelles (34 kg en moyenne).

La capacité crânienne est en moyenne de 350 cm3 (contre 1 350 cm3 pour Homo sapiens).

Comme le chimpanzé commun, le bonobo est quadrupède mais peut utiliser la bipédie si nécessaire.

bonobo

Bonobo. By Poplinre

On estime qu'un bonobo est bipède à 20% et quadrupède à 35%. Le reste du temps, il le passe suspendu à des branches.
Aux quatre membres, ses pouces s'opposent aux autres doigts, se transformant en de véritables outils de préhension. De plus, ses doigts se terminent par des ongles et non des griffes, ce qui le rend encore plus habile dans la manipulation d'objets.

Femelle Bonobo

Femelle Bonobo. By Jeroen Kransen

Le bonobo se nourrit de fruits. Il adore la canne à sucre. Il complète son menu avec de nombreux végétaux, des champignons, des invertébrés dont surtout des termites.
On a pu observer en de rares occasions, des bonobos se nourrir de viande dont notamment des écureuils volants.

Les principaux prédateurs du bonobo sont l’Homme, le léopard et le python.

Reproduction

Chez le bonobo, mâles et femelles sont proches les uns des autres. Le chimpanzé commun manifeste peu d’égard pour ses compagnes. Il en va tout autrement pour le bonobo. En effet, ce dernier poursuit son activité sexuelle toute l’année, même lorsque la femelle n’est pas réceptive.
De plus, à la différence de son cousin, les bonobos peuvent s’accoupler face à face.

Il n’est pas rare qu’ils s’embrassent. Les femelles, couchées sur le dos, peuvent enlacer leur partenaire d’un seul ou des deux bras.

Bonobo

Tendresse entre deux bonobos. By White Shark 29

Chez le chimpanzé commun, les conflits se règlent par des séances d’épouillage. Chez les bonobos, ce sont les relations sexuelles qui servent de réconciliation.

Le slogan « Faîtes l’amour, pas la guerre » leur convient parfaitement.

Quand la femelle est réceptive, on observe un gonflement des organes génitaux qui prennent une teinte rouge-rosé.
Une femelle peut avoir des relations sexuelles avec plusieurs mâles sauf ses propres fils. Au sein d’un clan, il est donc impossible de savoir qui est le père.

bonobos

Accouplement entre deux bonobos. By Irène 2005

Après une gestation moyenne de 240 jours, la femelle met au monde un petit d’environ 1,3 kg.
Le petit, dès sa naissance, présente une face noire contrairement au chimpanzé commun à la face claire à la naissance.

Le petit ne sera sevré que vers ses 4 ans.

La reproduction des chimpanzés est faible à raison d’un petit tous les 5 ans environ.

bébé bonobo

Bébé bonobo. By Maryrose_photos

La maturité sexuelle intervient chez la femelle et chez le mâle entre 13 et 15 ans. Le petit est indépendant entre 7 et 9 ans.

Ce sont les femelles qui s’occupent des petits. Les mâles interviennent peu dans l’éducation des jeunes mais sont là pour protéger le clan.

mère bonobo

Femelle bonobo. By Irène 2005

Les mâles restent dans leur clan familial tandis que les femelles rejoignent un autre groupe dès qu’elles ont atteint la maturité sexuelle. Cela évite toute consanguinité.

Leur longévité est de 40 à 50 ans.

Vie sociale du bonobo

Les groupes comprennent en moyenne 6 individus, mâles, femelles et juvéniles. Dans les secteurs alimentaires riches, ces groupes peuvent atteindre 30 individus.

Le territoire d’un groupe varie de 14 à 30 km².

Les chimpanzés mâles établissent des rapports hiérarchiques entre eux et se placent sous l’autorité d’un mâle dominant. Ce « chef » assure sa prépondérance par l’intimidation. Ces attitudes « agressives » débouchent rarement sur un affrontement en règle.

bonobos

Femelle bonobo et son petit. By Daniel Herding

En principe, le mâle dominant n’a nul besoin de rappeler qui est le chef.

Pendant la période de repos, l’épouillage permet de resserrer les liens sociaux et de communiquer.
L’acte sexuel sans finalité de reproduction est également un bon moyen de renforcer la cohésion du groupe.

Comme chez le chimpanzé commun, les bonobos communiquent beaucoup entre eux à l’aide d’un langage complexe.
En fonction du contexte, ils expriment la joie, la tendresse, la peur ou l’excitation.

Outre la communication orale, le bonobo communique également par ses postures et le gestuel.

Le bonobo et l’Homme

Le bonobo est protégé mais il continue à être chassé pour sa viande. Les petits sont arrachés à leur mère pour être envoyés illégalement en Europe, en Asie ou en Amérique du Nord.

Ce chimpanzé souffre également de la destruction de son habitat. La population totale est estimée à moins de 20 000 individus.
Le bonobo est classé comme espèce en danger sur la Liste rouge de l’IUCN.

Classification: Animalia. Mammalia. Primates. Hominidae. Pan

V.Battaglia (09.01.2008)

Chimpanzé

Références

Le chimpanzé, Editions Marshall Cavendish 1994
Hommage aux primates, Steve Bloom ; Editions Könemann
Larousse des Animaux. Les grands singes pp.118 à 121. Editions Larousse 2006

< Mammifères