Home

Planète Terre < Boletus satanas

Bolet Satan

Le bolet Satan (Boletus satanas), également appelé cèpe diabolique ou cèpe de Satan, est un champignon vénéneux qui a déjà causé des intoxications, mais sans grande gravité.

Description du bolet Satan

Le vrai bolet Satan possède un chapeau blanc qui prend une couleur « blanc sale » en vieillissant, mais ne rougit jamais.
Son chapeau mesure entre 10 et 30 cm de diamètre, parfois plus.
C'est un cèpe bleuissant à pores rouges. Pour le distinguer des espèces voisines, on observe sa teinte blanche à grisâtre qui se salit progressivement avec l'âge.
C'est l'un des plus gros cèpes.

Bolet Satan. Boletus satanas

Boletus satanas. © dinosoria.com

Le pied est ventru et trapu. Il mesure en moyenne 10 cm de diamètre et jusqu'à 20 cm. Il est jaune vif puis rouge carminé au sommet, palissant, se tachant de jaune olivâtre, et marqué d'un réseau rouge sang.

Boletus satanas

Boletus satanas. By jle152

La chair, épaisse et ferme, est blanche à la section, rougit puis verdit ou bleuit assez lentement à l'air, sauf à la base du pied où elle devient rouge ocre.
Sa saveur est douceâtre et dégage une odeur désagréable, assez mal définie.

Bolet Satan

Jeune bolet Satan. By gmeazza

Les pores sont rouges puis pâlissent en rouge orangé. Ils se tachent de bleu au toucher.

Le bolet Satan pousse en été et au début de l'automne, isolé ou en petits groupes. On le trouve dans les bois argileux, sur les lisières, les bords des chemins, sous les Chênes, les Hêtres, les Charmes et les Tilleuls.

Toxicité du bolet Satan

Certaines personnes peuvent manger ce champignon sans ressentir le moindre symptôme. Chez d'autres, par contre, il provoque une gastro-entérite plus ou moins sévère.

V. Battaglia (14.04.2012)

Bibliographie sur les champignons toxiques

Atlas des champignons mortels, toxiques et non comestibles. Croix Rouge Française. 1973
Champignons mortels et dangereux. Larousse. 1964
Les champignons toxiques et hallucinogènes. Roger Heim Société Nouvelle des Editions Boubée. 1978
Larousse des champignons. 2004

< Planète Terre