Home

Planète Terre < Océan < Bahamas

Trous bleus des Bahamas

Les marins qui naviguent dans les eaux peu profondes des Bahamas ont souvent la surprise de voir soudain disparaître le sable blanc du fond de la mer dans ce qui apparaît comme un trou d’un bleu intense.

Dépassant parfois 100 mètres de profondeur, ces trous bleus sont en fait des grottes souterraines formées il y a environ 18 000 ans.

Une énorme calotte glaciaire continentale avait alors fait baisser le niveau des mers de plus d’une centaine de mètres.
Les Bahamas constituaient alors les collines d’une grande plaine tropicale.

L’eau de pluie, rendue acide par la végétation s’infiltra dans le sol, érodant et dissolvant le sous-sol calcaire et y creusant de vastes cavités souterraines.

Certaines s’effondrèrent sous le poids de la terre dont elles étaient recouvertes et prirent l’aspect de ces gouffres qui abondent aux Antilles et en Floride.

Quand la calotte glaciaire fondit, le niveau des mers remonta. L’eau submergea les terres basses et les gouffres devinrent les trous bleus qui suscitent la crainte.

Trou bleu dans la mer des Antilles

Trou bleu dans la mer des Antilles, près des îles Caïques, aux Bahamas. © dinosoria.com

Les pêcheurs locaux les apparentent à l’antre de la Lusca, monstre légendaire qui ressemble à une pieuvre.
Quand le monstre est affamé, il enserre dans ses tentacules les navires pour les entraîner dans les profondeurs.
La réalité rejoint parfois la fiction. En effet, les trous bleus peuvent engloutir les bateaux. Ils retiennent le flot des marées dans leurs couloirs sous-marins.

Des courants extrêmement puissants se forment et donnent naissance à des tourbillons qui peuvent faire couler de petits bateaux.
Ils sont bien sûr dangereux pour les plongeurs.

On peut cependant les explorer deux fois par jour à l’heure de l’étale des marées. On y découvre alors un monde fantastique. Des stalactites pendent de la voûte des grottes. Ce sont les vestiges de l’époque où elles n’étaient pas submergées.
Une faune totalement unique y évolue depuis des milliers d’années.

V.Battaglia (02.2006)

< Mer. Océan