Home

Planète Terre < Sites naturels. Tourisme < Arctique

Arctique

L’Arctique (ou régions arctiques est une région couverte d’une immense banquise, dont la partie centrale est une masse d’eau gelée en permanence.
Elle flotte sur l’océan Arctique, le plus petit océan du monde.

Les régions arctiques sont entourées par les continents américain, européen et asiatique. La plus grande île est le Groenland.
L'Arctique inclut une partie du Canada, du Groenland (territoire du Danemark), de la Russie, des États-Unis (Alaska), de l'Islande, de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et de l'océan Arctique.

Caractéristiques de l'Arctique

Les températures en Arctique sont très variables. En Sibérie, le thermomètre peut descendre à -70°C en hiver alors que la moyenne est de -40°C en Alaska.
Mais l’été, il peut faire plus de 10°C et même 30°C.

Carte de l'Arctique. Zoom photo. Licence

L’Arctique est avant tout une zone maritime. Il y a environ 10 000 ans, les Eskimos (ou Eskimaux, ou Inuits) sont arrivés en Alaska en passant par le détroit de Béring. Aujourd’hui, ils sont environ 135 000 dont 50 000 au Groenland.
L’Arctique souffre de fortes pollutions localisées apportées par les grands courants marins et aériens mondiaux.
Au printemps, l’Arctique se couvre d’une brume provoquée par ces polluants.

Arctique

L’Arctique est avant tout une zone maritime. By JD Casper

L’océan Arctique couvre environ 12 millions de km². Un tiers de sa surface est en permanence recouvert de glace. De plus, il est en grande partie plongé dans l’obscurité de novembre à février. Par contre, le jour est continu de mai à août.

Océan Arctique

Océan Arctique en août 2006. By Wili Hybrid

Il communique avec le nord de l'océan Atlantique, recevant de grandes masses d'eau à travers la mer de Barents et le détroit de Fram. Il se trouve aussi en contact avec l'océan Pacifique à travers le Détroit de Béring.
Des chercheurs prédisent que dans moins de 50 ans, l'océan Arctique sera parfaitement navigable pendant l'été.

Ocean Arctique

Expédition Greenpeace au Groenland. By JD Casper

Faune de l'Arctique

L’ours polaire ne vit que dans l’Arctique. Eternel vagabond, il arpente la banquise pour chasser ses proies favorites, le phoque marbré ou le phoque barbu.
Excellent nageur, il se sert des glaces flottantes comme radeaux et parcourt ainsi des dizaines de kilomètres par jour sur la banquise.

Ours polaire

Ours polaire. By Jeff Kubina

L’ours blanc attend avec impatience l’hiver car c’est à cette époque que le phoque revient, moment où se reforme la banquise.
Si le phoque venait à disparaître, il n’est pas certain que l’ours blanc pourrait survivre.

Ours polaire

Licence

Là où il y a un ours polaire, on trouve un renard polaire. Le renard de l’Arctique a bien compris tout l’intérêt qu’il y avait à suivre le géant.
En effet, l’ours blanc ne mange que la graisse et les entrailles de ses proies, abandonnant au renard le reste de la carcasse.

Renard polaire

Renard polaire. By Vilja Selde

Bien que les phoques constituent 90% de sa nourriture, l’ours blanc s’attaque à d’autres mammifères marins tel le bélouga (ou béluga).
Le bélouga se fait parfois piéger dans les glaces et doit donc remonter régulièrement à la surface pour respirer.
Notre ours n’hésite pas alors à lui asséner un coup de patte et à le hisser hors de l’eau.

Béluga

Béluga (Delphinapterus leucas). By Larsz

Le seul animal dont l’ours blanc se méfie est le morse qui est trois fois plus gros que lui. Quand il y a un combat, il tourne à l’avantage du morse qui, saisissant l’ours entre ses puissantes nageoires, le poignarde avec ses défenses.

Morse

Morse. Licence

Dans la mer, l’orque chasse en groupe. Phoques et pingouins sont des proies faciles pour lui.

Orque

Orque. Licence

Peu de trésors rapportés par les marins dans l’Antiquité ont suscité plus d’émerveillement que la corne torsadée de la légendaire licorne. En réalité, il s’agissait de la dent supérieure gauche du narval.
Le narval reste à proximité de la banquise et il n’est pas rare qu’il meure piégé sous la glace.

Narval

Narval. By Berbercarpet. (Blog de l'auteur)

Proies ou prédateurs, les animaux doivent faire preuve de mimétisme pour se fondre dans le blanc du paysage.
Ours, renard ou loup sont d’un blanc immaculé. De même, le lièvre de l’Arctique reste blanc toute l’année sur les îles de l’extrême nord.

Lièvre de l'Arctique

Lièvre de l'Arctique. Licence

Le loup arctique est son principal prédateur ainsi que le renard polaire.

Loup arctique

Loup arctique. By Tambako the Jaguar

Dans les airs, la sterne arctique est un véritable phénomène de résistance. Elle accomplit la plus longue migration de tous les oiseaux : 16 000 km deux fois par an.
Cet oiseau peut devenir très agressif au moment de la nidification et se lancer en piqué sur l’intrus. Gare à son bec pointu !

Sterne arctique

Sterne arctique . By Stuart Richards

En 50 ans, les scientifiques estiment que la banquise de l’Arctique a perdu 40% de son épaisseur (environ un mètre) et 10% de sa superficie (environ deux fois la France).

Arctique

La banquise de l'Arctique est vouée à disparaître . By Wili Hybrid

Les prévisions les plus pessimistes annoncent la disparition totale de la banquise vers 2070.

V. Battaglia (02.05.2007)

Antarctique . Découverte de l'Arctique au 19e siècle

Références

Atlas géographique. Larousse 2006
Jean-louis Giddings et Jean Malaurie. 10 000 ans d'histoire arctique. Economica 2002
Alain Saint-Hilaire et Patrice Halley. L'Arctique. Alain Barthélémy 1992

< Sites naturels. Tourisme