Home

Enigmes < Disparitions. Vaisseaux fantômes < Triangle des Bermudes

Apparitions dans le Triangle des Bermudes et distorsion du temps

Tout le monde connaît le mystère qui entoure les disparitions de bateaux et d’avions dans la zone comprise entre la côte est de la Floride, l’archipel des Bermudes et Porto Rico, appelée Triangle des Bermudes.

De nombreuses hypothèses ont été envisagées, des plus sérieuses aux plus farfelues :

  • Variations subites du niveau de la mer
  • Éruptions volcaniques sous-marines
  • Tourbillons ou « trous » dans l’océan qui avaleraient les navires et avions
  • Actes de piraterie
  • Phénomènes de dissociation de la matière, par un effet de résonance acoustique
  • Enlèvements par des extraterrestres
  • Brusque libération de gaz emprisonnés sous le fond de la mer, suite à une secousse sismique

Le dossier consacré au Triangle des Bermudes vous livre les explications les plus rationnelles.

Par contre, ce qui est moins connu ou moins médiatisé, ce sont les apparitions qui ont été signalées dans cette région. Elles défient la logique et sont susceptibles de remettre en cause notre conception de l’espace, du temps et de la matière.

D'étranges apparitions

Le 17 février 1935, un « avion fantôme » plongea en silence dans l’océan, au large de Daytona Beach, en présence de centaines de témoins. La mer est peu profonde à cet endroit-là et des recherches furent entreprises. Mais, on ne retrouva aucune épave et aucun avion ne fut déclaré disparu.

Au cours du mois de juillet 1975, un groupe d’océanographes traversait un orage magnétique et sec.
Jim Thorne voulut fixer sur la pellicule l’une de ces énormes décharges d’énergie. Mais, au développement, la photo montra, en plus de l’éclair, un navire à voiles carrées, alors que nul bateau ne croisait à proximité ce jour-là.

John Sander, steward sur le Queen Élisabeth 1, vit un petit avion raser la mer à quelques encablures du paquebot.
Un officier et un autre marin le virent également lorsqu’il s’abîma dans les flots.
Le navire stoppa et on envoya une chaloupe, mais les sauveteurs ne repérèrent pas de débris.

Distorsion du temps

L’affaire la plus étrange est celle que vécut Helen Cascio. Elle s’envola pour Turk Island, aux commandes d’un Cessna 172, avec un passager à bord.
À l’heure prévue pour son arrivée, un Cessna 172 tourna bien au-dessus de l’île, mais repartit sans atterrir.
Au sol, on voyait bien l’avion et on captait les messages de la pilote, mais, elle, de son côté, ne semblait rien entendre.
« Je ne comprends pas. Depuis le temps, on devrait voir la ville, l’aéroport. Mais, il n’y a rien là-dessous. C’est complètement désert ! ».

La tour de contrôle tenta vainement de reprendre contact, mais la pilote semblait sourde et aveugle. Comme l’avion faisait demi-tour, une voix de femme dit : » il n’y a donc pas moyen de se poser quelque part ! ».

Les contrôleurs virent l’avion faire demi-tour et disparaître dans un banc de nuages dont il ne ressortit jamais.
Pourtant, cet avion était bien réel et la pilote avait bien annoncé son atterrissage en donnant son identification à la tour de contrôle.

D’après les propos d’Helen Cascio, l’île avait l’air totalement déserte comme à l’époque où l’homme n’avait encore construit ni ville, ni aéroport.
Cet avion et ses occupants seraient-ils revenus des siècles en arrière ? S’agit-il d’une illusion temporelle ou d’une distorsion du temps bien réelle ?

Doit-on croire à la distorsion du temps dans certaines zones ?

Je ne possède évidemment pas toutes les réponses. Cependant, je pense que la vigilance s'impose face à certaines affirmations d'auteurs ou journalistes en mal de sensationnel.

Certains faits sont établis grâce à des rapports officiels, d'autres par contre sont le fruit de l'imagination des écrivains. Le dossier, sur les mystifications autour de ce soi-disant mystère, nous fait douter de la véracité de toute cette histoire.

Je vous donne deux exemples qui illustrent ces deux cas.

Un jeune pilote du nom de Bruce Gernon qui, après avoir traversé un étrange nuage, a atterri à Miami avec un quart d'heure d'avance sur le temps de vol normal. Cet incident a fait l'objet d'un compte-rendu.

On a pensé à d'éventuels trous noirs, ce qui provoquerait des ralentissements ou des accélérations du temps.

Charles Berlitz fait référence dans Événements inexpliqués et personnages étranges du monde au cas d’un appareil de la compagnie Eastern Airlines qui, pendant 10 minutes, a disparu des radars de Miami. Il réapparut soudain et les passagers constatèrent que leurs montres retardaient toutes de 10 minutes.
Cela pourrait venir à l’appui de la théorie du trou noir. Le seul problème est que ce vol n’a jamais existé.

Le personnel de l’aéroport de Miami n’en a jamais entendu parler, pas plus que la compagnie aérienne.
Il n’y a aucun rapport officiel sur cet incident.

V.Battaglia (01.09.2005)

Triangle des Bermudes. Une vaste mystification ?

Bibliographie principale

Événements inexpliqués et personnages étranges du monde, Charles Berlitz. Inexpliqué. pp 1514 à 1517

< Apparition. Disparitions. Phénomènes inexpliqués