Home

Préhistoire < Mammifères et Oiseaux préhistoriques < Andrewsarchus

Andrewsarchus

Les Condylarthres

Parmi les condylarthres au régime carnivore, Andrewsarchus fut l'un des plus grands carnassiers.
Son crâne pouvait sans doute atteindre 1 m de long. Sa taille et son poids devaient faire de lui un prédateur assez peu rapide. Il est d'ailleurs probable qu'Andrewsarchus était plus charognard que prédateur.
Il était beaucoup plus grand qu'un ours grizzly.
Il s'agissait d'un ongulé, membre de la famille des Mesonychidae.

Les condylarthres

Les condylarthres, des ongulés primitifs, étaient les mammifères les plus courants en Europe au début du Cénozoïque. Les ongulés actuels sont tous herbivores. Mais, parmi les ongulés primitifs, la morphologie de certains fossiles laisse penser qu'ils étaient omnivores comme les cochons ou les ours. Certains, comme Andrewsarchus mongoliensis, étaient même certainement des prédateurs actifs comme les hyènes.

Certains condylarthres herbivores plus évolués sont les ancêtres possibles des rhinocéros et des chevaux. Parmi eux, Phenacodus matthewi, était un petit animal d'environ 60 cm à l'épaule.

Phenacodus

Phenacodus matthewi. Peinture de Heinrich Harder (1858-1935)

Il était doté d'une longue queue et de membres terminés par cinq orteils. Il vivait en Amérique du Nord et en Eurasie au début de l'Eocène.

Portrait d'Andrewsarchus

Les mésonychidés apparurent au début du Paléocène mais Andrewsarchus mongoliensis vivait à la fin de l'Eocène en Mongolie.
C'est le paléontologue R.C Andrews qui l'a découvert. En fait, seul un crâne a été retrouvé. Sa reconstitution n'est donc pas fiable à 100%. On représente souvent Andrewsarchus en train de dévorer des carcasses. On pense que ces moeurs devaient ressembler à celles d'un gros ours actuel. Opportuniste, il devait dévorer tout ce qui se présentait, y compris des charognes.

Andrewsarchus

Andrewsarchus. Capture issue de l'émission "Sur la Terre des Monstres Disparus". © BBC

Andrewsarchus est le plus gros mammifère terrestre carnivore de tous les temps. A partir du crâne retrouvé qui mesurait 83 cm de long et 56 cm de large, on estime sa longueur totale entre 3 et 6 m.

Il était également omnivore et avalait feuilles, baies et larves d'insectes. Son crâne fossilisé montre une dentition assez incroyable. Ses canines étaient longues, incurvées et pointues, assez semblables à celles des carnivores actuels.
Aucun squelette de son corps n'a encore été retrouvé; on ignore donc la forme exacte de cet incroyable carnivore.

Crane Andrewsarchus

Crâne Andrewsarchus. By Ryan Somma

Andrewsarchus semait la terreur dans les plaines. Cet énorme carnassier avait aux pieds de petits sabots et non des griffes. Ses plus proches parents modernes sont les ongulés comme le mouton. Ses mâchoires d'un mètre pouvaient tout broyer. Cet animal est le dernier d'une lignée mourante qui ne s'adaptera pas aux changements climatiques de l'Eocène.

Etant donné la pauvreté des fossiles, la classification d'Andrewsarchus pose problème. Il a été incorporé dans la famille des Mesonychidae par Carroll en 1988.

Classification: Animalia. Chordata. Synapsida. Therapsida. Mammalia. Mesonychidae. Andrewsarchus

V.Battaglia (03.2004) M.à.J 09.2005

Références

R. L. Carroll. 1988. Vertebrate Paleontology and Evolution. W.H. Freeman and Company [K. Behrensmeyer/K. Behrensmeyer/J. Alroy]
The Paleobiology Database
Le livre de la vie. Stephen Jay Gould. Editions Seuil 1993
Dinosaures et autres animaux de la préhistoire. Editions Könemann 1999

< Animaux Préhistoriques