Home

Planète Terre < Amanita pantherina

Amanite panthère

L'amanite panthère (Amanita pantherina) est un champignon qui, en général, n'est pas mortel. Cependant, il reste l'une des espèces les plus dangereuses par la quantité d'atropine qu'il renferme.
Amanita pantherina reste donc un champignon très toxique qu'il faut savoir reconnaître pour ne pas le confondre avec l'amanite rougissante et l'amanite épaisse, deux champignons comestibles.

Description de l'amanite panthère

Amanita pantherina possède un chapeau de 10 à 12 cm de diamètre. Des petits flocons blancs tranchent sur la teinte brun plus ou moins foncé de son chapeau.
Le brun peut être uniforme ou plus clair sur les bords.

Le pied mesure 10 à 15 cm de longueur. Le bulbe est souligné par un bourrelet hélicoïdal et floconneux.

Les lames sont blanches.

Amanite panthere

Jeune amanite panthère. © dinosoria.com

La chair est blanche et sans odeur.

L'amanite panthère apparaît de bonne heure en été et jusqu'à la fin de l'automne.
Elle pousse aux abords herbeux des forêts, autour des bosquets ou des arbres isolés en prairie ainsi que sous les conifères.

Amanita pantherina

Amanita pantherina. By TANAKA Juuyoh

Selon son habitat, la taille et les couleurs varient. Sous les conifères, le chapeau est pâle et rapidement rougeâtre. Dans les chênaies sèches, la taille est plus réduite et la teinte d'un brun rosé uniforme.

Toxicité de l'amanite panthère

Ce champignon provoque des troubles gastro-intestinaux violents et des troubles nerveux. L'intoxication peut devenir mortelle chez les sujets atteints de problèmes cardio-vasculaires.

Distinction entre l'amanite panthère et l'amanite rougissante

L'amanite rougissante ou golmotte (Amanita rubescens) est un excellent champignon. Mais attention, ce champignon doit être consommé cuit. En effet, il renferme des principes hémolytiques qui sont détruits au cours de la cuisson.

Amanita rubescens

Amanita rubescens. © dinosoria.com

Trois caractéristiques pour le distinguer de l'amanite panthère :

  • Le rougissement apparaît cà et là et se généralise de la tête au pied. Le bulbe basal est le premier à présenter cette coloration.
  • Le bulbe est lisse, sans bourrelet marqué, rebroussé en forme de navet. Celui de l'amanite panthère présente au moins deux bourrelets, d'un blanc pur.

Amanite panthere

Amanita pantherina. By iapetos-1(crazy father)

  • Le chapeau, brun pâle, présente des plaques irrégulières rosâtres. Le chapeau de l'amanite panthère est brun et les taches concentriques sont toujours blanches.

Distinction entre l'amanite panthère et l'amanite épaisse

L'amanite épaisse (Amanita spissa) est comestible, mais son goût est très médiocre. Ce champignon pousse sous les feuillus et les conifères.
Le chapeau mesure 10 à 18 cm de diamètre.

Amanita spissa

Amanita spissa. © dinosoria.com

Pour le différencier de l'amanite panthère :

  • L'amanite épaisse dégage une odeur de rave assez forte
  • Le pied se termine par un bulbe parfaitement lisse alors que celui de l'amanite panthère est surmonté d'un double bourrelet floconneux
  • Le chapeau est brun foncé ornementé de plaques inégales, de teinte grisâtre, jamais blanches.

Amanita spissa

Amanita spissa. © dinosoria.com

Ces plaques ne sont pas disposées en cercles concentriques contrairement à celles de l'amanite panthère.

V. Battaglia (14.04.2012)

Bibliographie sur les champignons toxiques

Atlas des champignons mortels, toxiques et non comestibles. Croix Rouge Française. 1973
Champignons mortels et dangereux. Larousse. 1964
Les champignons toxiques et hallucinogènes. Roger Heim Société Nouvelle des Editions Boubée. 1978
Larousse des champignons. 2004

< Planète Terre