Home

Alligator du Mississippi

L’alligator du Mississippi (Alligator mississippiensis) est aujourd’hui le seigneur des mangroves. Cet alligator règne sur les Everglades après avoir frôlé l’extinction.

L'alligator du Mississippi est également appelé alligator américain. C'est le crocodilen le mieux connu.

Cet alligator a bénéficié d'une préservation à l'état sauvage qui a été une véritable réussite.

Portrait de l'alligator américain

Excellent nageur, l’alligator est un parfait amphibien qui peut également marcher, ramper et même galoper.

Le record de longueur dépasse 5,80 m et date du 19e siècle. Aujourd'hui, les mâles atteignent rarement 4,30 m. La femelle mesure au maximum entre 2,70 et 3 m.

Ne vous fiez pas à sa démarche maladroite, il peut surprendre oiseaux et mammifères.

Alligator americain

Alligator américain en position de marche. © dinosoria.com

L'alligator américain est le meilleur marcheur de tous les crocodiliens. Il peut parcourir de longues distances pour trouver un plan d'eau.

Ses puissantes mâchoires peuvent venir à bout de n’importe quelle proie. Chaque dent a une durée de vie limitée et est périodiquement remplacée.
Sa queue lui sert à équilibrer sa nage et à renforcer la puissance de ses attaques.

L’alligator possède une solide armure constituée d’écailles cornées et de plaques osseuses. Cette carapace le rend quasiment invulnérable.

L’alligator possède un autre atout : il possède la maîtrise de son rythme cardiaque.

Alligator americain

Alligator américain. © dinosoria.com

Les crocodiliens sont doués d'un système vocal complexe. Ce sont les plus bavards de tous les reptiles. Tous les sons traduisent des messages sociaux auxquels sont attachés des sens bien précis. Par exemple, le beuglement est un rugissement guttural répété plusieurs fois. Il constitue un signal pouvant être entendu à plus de 150 mètres. Il est souvent utilisé pour prévenir d'un danger ou pour attirer les femelles à la saison des amours.

Vidéo Alligator (Beuglement. Préliminaires amoureux et claquement d'un mâle dominant)

D’une certaine manière, on peut dire que ses armes sont disproportionnées par rapport à son régime alimentaire.
L’alligator d’Amérique se nourrit surtout de tortues, poissons, oiseaux et de temps en temps de mammifères sauvages.

Alligator mississippiensis

Alligator du Mississippi .© dinosoria.com

L’alligator mange sous l’eau. Un palais secondaire ossifié isole totalement le système respiratoire.
Il possède un garde-manger sous-marin ce qui permet à la chair de ses proies de se ramollir.

En liberté, un alligator vit en moyenne une cinquantaine d’années.

Reproduction de l'alligator

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les préliminaires entre mâle et femelle sont très tendres. Le mâle beugle pour attirer des partenaires. Seule la femelle choisira celui avec qui elle s'accouplera.

Vidéo préliminaires amoureux

Chez l'alligator du Mississippi, la maturité sexuelle dépend de l'âge et de la taille. Les femelles l'atteignent entre 6 et 10 ans, quand elles mesurent environ 2 m de long.

Cri Alligator (beuglement MP3)

Elles font alors l'objet d'une cour et s'accouplent en avril ou mai.

Mâle et femelle communiquent par le biais de claquements de mâchoires et de vagissements. Ils émettent également des sons de gorge qui sont trop graves pour que l'oreille humaine puisse les distinguer, mais dont l'intensité agite l'eau autour des alligators.

Alligator du Mississippi

L’alligator du Mississippi est un excellent amphibien. © dinosoria.com

Cette agitation aquatique a été surnommée la « danse aquatique ».

Avant de s'accoupler, les deux partenaires se touchent et se « combattent » dans un rituel amoureux.

En juin ou juillet, la femelle construit un monticule constitué de végétaux pour y pondre ses oeufs. Elle les recouvre ensuite pour l'incubation qui dure environ 65 jours.

Elle reste à proximité du nid pour protéger les 30 à 50 oeufs des ratons laveurs et autres prédateurs.

Dès que les nouveau-nés émettent des cris, elle les délivre et les transporte jusqu'à l'eau dans sa gueule.

Ces jeunes peuvent rester près de leur mère 2 ou 3 ans si personne ne vient les déranger.

Nouveau-né alligator américain

Un nouveau-né sort de l'oeuf. © dinosoria.com

Les soins attentifs prodigués aux jeunes expliquent le très faible taux de mortalité infantile. Les juvéniles sont généralement noirs, avec des bandes transversales de teinte crème ou jaunâtre, qui s'estompent durant la croissance.

Jeune alligator americain

Jeune alligator américain. © dinosoria.com

Cet instinct maternel très développé a permis à l’espèce d’éviter l’extinction dans les années 50.
Extrêmement turbulents, les petits ne cessent de bouger, de se sauver et de grimper sur la tête de leur mère. De plus, ils font un véritable remue-ménage. Ils piaillent à tue-tête et grognent sans répit.

L'alligator américain et l'homme

Au début de la colonisation du sud-est des États-Unis, les alligators du Mississippi étaient abondants dans les rivières ou les marécages. Ils furent ensuite victimes de tueries destinées à prélever leur peau, qui servait à la fabrication de sacs, de ceintures ou de bottes.

Vidéo claquement agressif d'un alligator

Ces massacres culminèrent après la guerre de Sécession (1865), et se poursuivirent jusqu'au début du 20e siècle.

Jeune alligator avec sa mere

Ce jeune alligator trouve protection sur le dos de sa mère. © dinosoria.com

Dans les années 1950 et au début des années 1960, les tanneries durent s'approvisionner avec d'autres espèces de crocodiliens tant les effectifs avaient diminué.

Des mesures de protection nationales et internationales entrées en vigueur à la fin des années 1960 et pendant la décennie suivante permirent à l'espèce de voir ses effectifs remonter rapidement.

Crane d'alligator

Crâne d'un alligator américain. By Secret Pilgrim

Aujourd'hui, l'alligator américain se porte très bien, si bien que dans certaines zones, sa population doit être régulée. On a comptabilisé jusqu'à 800 000 individus.

En Floride et en Louisiane, il y a des fermes d'alligators dont l'objet est leur exploitation commerciale. La peausserie, bien contrôlée, génère des millions de dollars de chiffre d'affaires par an. Cette économie lucrative incite l'homme à préserver l'alligator dans son environnement naturel.

Aujourd’hui, les Everglades sont un sanctuaire où l’alligator prolifère librement.

Classification: Animalia. Chordata. Sauropsida. Crocodilia. Alligatoridae. Alligator

V.Battaglia (24.03.2008). M.à.J 09.2009

 

Références principales

Alligators and Crocodiles, John et Deborah Behler. Colin Baxter Photography Ltd 1998
Alligator et caïman. Time Life 1997
Larousse des Animaux. Les Crocodiliens p. 367 à 369. Editions Larousse 2006