Home

Agame barbu

L’agame Barbu (Pogona vitticeps) est un grand lézard qui vit en Australie. Cet agamidé est répandu en captivité. Très familier, l’agame barbu est conseillé aux terrariophiles débutants car son comportement docile permet les manipulations.
Il est plutôt rare qu’un reptile apprécie le contact humain. Il est vrai que dans son environnement naturel, cet agame vit en groupes hiérarchisés. Sa vie sociale complexe explique peut-être ce besoin d’interactions.

Portrait de l’agame barbu

L’agame barbu occupe une gamme étendue d’habitats désertiques et semi-désertiques en Australie. Il est présent en Australie orientale et centrale ainsi que dans les territoires du Nord. Semi-arboricole, il est souvent observé en train de prendre un bain de soleil sur une branche ou un poteau.

Il évolue dans les déserts, les prairies et la savane.

Agame barbu

L'Agame barbu est un lézard curieux. © dinosoria.com

Adulte, ce lézard peut mesurer jusqu’à 60 cm. La taille moyenne est de 40 cm. Son corps est recouvert d’écailles épineuses et il possède sous le menton une poche qu’il peut gonfler pour impressionner ses adversaires ou séduire une partenaire.

Quand la poche est gonflée, les épines qui la couvrent se hérissent et forment une sorte de barbe hirsute d’où son nom commun.

Les écailles épineuses peuvent mortellement blesser un prédateur.   

Agame barbu                

L'agame barbu (Pogona vitticeps) gonfle sa poche pour paraître plus impressionnant. By Xavier Fargas

La couleur de sa robe est en principe beige. Cependant, en captivité, on trouve des agames barbus jaune doré (Golden) ou orange vif (Sandfire).

Dans son environnement naturel, la robe varie en fonction de l’habitat. Selon le sol, la couleur varie du  brun au bronze.

La couleur varie également en fonction de son état émotif, de son état de santé et de la saison.

Agame barbu

L'agame barbu est un omnivore. © dinosoria.com

La tête triangulaire est imposante. Bon coureur, ce lézard se dresse sur ses pattes postérieures et réalise de grandes enjambées. Cette manière de courir rappelle celle des petits théropodes préhistoriques.

Il n’est pas facile de distinguer le mâle de la femelle. Le mâle possède un renflement plus marqué à la base de la queue.
Les deux sexes possèdent une « barbe » mais les mâles gonflent beaucoup plus souvent la leur pour attirer des partenaires. La barbe devient alors plus sombre voire noire.

Mode de vie

Ce lézard est un omnivore opportuniste. Il vit souvent dans des secteurs inhospitaliers où la nourriture est peu abondante.
De ce fait, il ne se montre pas difficile. Son menu se compose d’insectes, de tous types d’invertébrés, de petits rongeurs, d’autres lézards et de végétaux.

Agame barbu en train de manger

Agame barbu en plein repas. Attention à ne pas donner de proies trop importantes. By Leguan 001

Pendant les heures les plus chaudes, il se met à l’ombre et sort en fin de journée pour emmagasiner de la chaleur.
Le matin, il se réchauffe puis part chasser.

Les groupes sont hiérarchisés. Les mâles dominants veillent à ce que les autres mâles ne puissent accéder aux femelles.
On a pu observer des rituels de soumission.

Agame barbu

Agame barbu qui dévore une araignée. © dinosoria.com

Les femelles peuvent également se montrer agressives pour se préserver des mâles.

En captivité, il est fortement déconseillé de mettre plusieurs mâles dans un même terrarium.

Reproduction

Ces lézards atteignent leur maturité sexuelle entre un et deux ans. La période de reproduction se situe de septembre à mars.
En captivité, la reproduction peut avoir lieu toute l’année.

Lors de la parade nuptiale, le mâle exécute une danse paré de ses plus belles couleurs. Il gonfle sa barbe et ouvre sa bouche.

Les femelles creusent un nid dans le sable pour y mettre leurs œufs. La ponte peut comporter jusqu’à 24 œufs en liberté et jusqu’à 40 en captivité.
Le sable est légèrement humide pour que l’incubation puisse se faire.

Couple d'agames barbus

Couple d'agames barbus. By Joachim S.Müller

Une femelle peut avoir jusqu’à 9 pontes par an. Elle peut stocker le sperme. En captivité, les jeunes naissent au bout de 55 à 75 jours à une température de 28,9°C.
Ils mesurent environ 10 cm et grandissent très vite.

Ils peuvent espérer vivre environ 10 ans.

L’agame barbu et l’homme

Ces lézards ont fait l’objet de recherches scientifiques. Ils sont très appréciés en captivité car ils sont dociles et se reproduisent sans difficulté.

Curieux, ils deviennent rapidement très familiers avec leur propriétaire.

Agame barbu

L'agame barbu est protégé. © dinosoria.com

Suite aux prélèvements dans la nature trop importants, l’Australie a interdit l’exportation. Les individus qui sont vendus en animalerie proviennent d’élevages.

Les éleveurs sélectionnent les spécimens afin d’obtenir une plus grande variété de couleurs : phase rouge ou phase or.

Terrarium

Type : 100 x 50 x 50 cm minimum. De type désertique avec des cachettes et des perchoirs. Humidité : 40% environ.
Eclairage : par tube UV
Température : jour : point chaud à 40°C et point froid à 26°C. Nuit : 20 à 22°C
Nourriture : Insectes, invertébrés, souriceaux  et beaucoup de végétaux avec un supplément de vitamines et de minéraux..
Les juvéniles doivent bénéficier de deux repas par jour et d’un point d’eau.

Classification: Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Iguania. Agamidae. Pogona

V. Battaglia & J. Parker (14.09.2008)

 

Références

Reptiles. Le dragon d’Australie. Editions Proxima 2001
Larousse des animaux. Les lézards. Editions Larousse 2006
Jullian Gérard. L'élevage des agames barbus et des uromastyx. Bornemann 2001