Home

Un tsunami est-il possible sur la côte d’Azur ?

D’après certains experts, la probabilité d’un séisme en Méditerranée est réelle. Nice et ses environ seraient particulièrement touchés.
Il y a déjà eu de violents tremblements de terre dans cette région en 1348, 1489, 1618 et 1644. Certains ont été accompagnés de raz-de-marée.

Le cas s’est notamment produit en 1564 à Nice. Le même phénomène s’est reproduit à Antibes en 1818, à San Remo en 1854 et toujours à Nive en 1855.
D’après les archives, le plus violent séisme s’est produit le 23 février 1887. Il a été évalué à une magnitude supérieure à 6 sur l’échelle de Richter.
Son épicentre se situait en pleine mer et provoqua un mini tsunami qui fit environ 1 000 morts.

Plus récemment, il y a eu de mini secousses dont la dernière remonte à 2001.

Cependant, la probabilité d’un tsunami de grande ampleur est assez faible. Il faut cependant souligner que l’important n’est pas la magnitude mais la profondeur du séisme et la fréquence des ondulations.
Cela signifie qu’un séisme classé 3 peut être bien plus meurtrier qu’un séisme classé 9. C’est donc avant tout un problème de distance et d’accélération des ondes sismiques.

Actuellement, tous les bâtiments construits avant 1990 sont exposés à un séisme.

Rappelons que cette région est traversée par plusieurs failles et sous failles, celle de Gênes ainsi que celle de Peille-Laghet.
Impossible bien sûr de prévoir le prochain séisme qui pourrait arriver demain comme dans un siècle.
D’après la sismologue du CNRS, Françoise Courboulex, un raz-de-marée de l’ampleur de celui qui a dévasté l’Asie début 2005 n’est pas envisageable en pays niçois.

V.Battaglia (05. 2005)

<Catastrophes naturelles