Home

Abélisauridés

En 1985, deux paléontologues argentins nomment Abelisaurus « lézard d’Abel » un grand dinosaure carnivore. Ce dinosaure ressemble beaucoup à Ceratosaurus.
A partir de là, les paléontologues pensent que ces deux espèces font partie d’un groupe encore inconnu de cératosaures.
Ils baptisent ce nouveau groupe : les Abélisauridés (Abelisauridae).

Points communs des Abélisauridés

Une dizaine d’espèces sont répertoriées dans ce groupe. Parmi elles, Xenotarsosaurus découvert en Amérique du Sud, Majungatholus à Madagascar, Indosuchus et Indosaurus en Inde ….

Tous ont en commun un museau court et haut, une excroissance osseuse ou des cornes au dessus des yeux.

La plupart des Abélisauridés sont de grands carnivores qui ont vécu au Crétacé.

Carnotaurus

Au Jurassique, un vaste océan sépare la Laurasie du Gondwana. Les différentes espèces de dinosaures se développent à travers la planète. A la fin du Jurassique, l’Amérique du Sud se sépare des autres continents. Certaines espèces, qui n’existeront que dans cet hémisphère, vont évoluer dont Carnotaurus « Taureau carnivore ».

Carnotaurus

Squelette de Carnotaurus. © dinosoria.com

La principale caractéristique de Carnotaurus sastrei se situe au niveau de ses cornes osseuses, implantées à l’arrière du crâne. Elles sont uniques chez les théropodes.
On suppose que Carnotaurus devait être un bon prédateur car il possédait une vue binoculaire qui lui permettait d’apprécier les distances.

Le crâne de Carnotaurus n’était pas très résistant ; il ne s’en servait sûrement pas comme arme de combat. Peut-être ses cornes servaient-elles pour la parade sexuelle ? Mais, on manque de fossiles pour comparer les sexes.
Un autre mystère intrigue les paléontologues. La mâchoire de Carnotaurus est particulièrement mince. Ses dents semblent trop fragiles pour saisir une grosse proie. Donc, soit Carnotaurus était charognard, soit il utilisait une technique de chasse particulière.

Carnotaurus

Reconstitution de Carnotaurus. By Felipe Miguel

Carnotaurus possédait quatre doigts alors que la plupart des théropodes évolués n’en ont que trois. La paume de ses mains était semble-t-il tournée vers le haut et non vers le bas, mais on ignore pourquoi.
On estime sa taille à environ 7,5 m. Ce dinosaure a été décrit en 1985. Il vivait au Crétacé inférieur.

Majungasaurus ou Majungatholus

Majungasaurus (Lézard de Mahajanga) ou Majungatholus vivait au Crétacé supérieur.

Majungasaurus crenatissimus (Majungatholus atops. Synonyme ) est également un grand Abélisauridé qui a été découvert sur l’île de Madagascar.
Ce prédateur possédait une tête très large ornée d’une bosse. Il mesurait entre 6 et 7 m de long voire 9 m de long pour les plus grands spécimens. Un crâne presque complet a été trouvé en 1998. Grâce à plusieurs crânes bien préservés et des fragments de squelettes importants, ce dinosaure fait l'objet de nombreuses études.

Majungatholus

Majungatholus. By Cookie M

Majungasaurus était au sommet de la chaîne alimentaire. Ce super-prédateur chassait les Sauropodes et d'après les fossiles, pratiquait également le cannibalisme.

Indosuchus

Les restes très fragmentaires de nombreux théropodes, de sauropodes et d’ankylosoriens ont été découverts dans le même gisement en Inde.
On n’a retrouvé d’Indosuchus raptorius « crocodile indien » que quelques fragments du crâne. Ces restes suggèrent qu’il avait un lien de parenté avec Abélisaurus.
Il vivait au Crétacé supérieur.

D'après ces fragments, Indosuchus serait un théropode d'environ 6 m de long.

Dernières découvertes d'Abélisauridés

La découverte de deux nouveaux fossiles de dinosaures dans les sables du Sahara en 2004 va permettre d’en savoir plus sur l’histoire des continents. Des paléontologues américains ont en effet mis au jour un crâne et une partie de squelette ayant appartenu à deux dinosaures de la famille des Abélisauridés, présente dans les continents de l’hémisphère sud mais encore inconnue en Afrique.

Un immense continent appelé Gondwana s’est peu à peu disloqué pour donner naissance à ce qui est aujourd’hui le continent africain, sud-américain, indien, plus l’Australie et l’Antarctique. Ces terres se sont séparées il y a 120 millions d’années environ.

Mais Spinostropheus gautieri et Rugops primus, les spécimens découverts par Paul Sereno, n’ont que 95 millions d’années. Ces Abélisauridés sont les premiers retrouvés au Niger. Ce qui signifie qu’il y a environ 100 millions d’années le Gondwana n’était pas encore totalement disjoint, expliquent les paléontologues.

V.Battaglia (11.2003) M.à.J 07.2008

Ceratosaurus . Rugops primus . Carnotaurus

< Familles de Dinosaures