Home

2012

Analyse du 5e cycle ou 5e Soleil du calendrier maya

Le 21 décembre 2012 doit marquer, selon les Mayas, l’humanité d’une nouvelle catastrophe planétaire, voire même correspondre à la fin de l’humanité.
Dans ce nouveau dossier consacré aux Mayas et à la date fatidique de 2012, je me concentre sur l’interprétation que nous pouvons faire du fameux codex du Vatican qui nous décrit avec précision les cinq cycles ou cinq soleils.
Celui qui nous intéresse est bien évidemment le cinquième soleil, dernier cycle qui doit s’achever le 21 décembre 2012.

Je précise en préambule que ce dossier n'est qu'un exercice de style destiné à prouver que l'on peut très facilement argumenter en utilisant des données scientifiques. Ce qui prouve que toutes les interprétations sont possibles, même les plus fumeuses.

Le cinquième Soleil

A l’époque de la conquête espagnole, l’humanité était déjà entrée dans le cinquième soleil, soit notre époque.
Ces cycles étaient marqués par des créations et des destructions successives. Le dernier cycle aurait commencé le 4 Ahau 8 Lumku c’est-à-dire le 13 août 3 114 avant notre ère.

Bien après les Mayas, les Aztèques reprirent ce calendrier. On a pu en déchiffrer une partie grâce à des manuscrits aztèques connus sous le nom de Codex du Vatican.

Le symbole du cinquième soleil est le visage de Tonatiuh, le dieu-soleil. Sa langue fait voracement saillie, symbolisant la soif de sang et la faim de cœurs humains du dieu. Il apparaît à l'intérieur du symbole Ollin qui signifie "mouvement".

Selon les inscriptions: " au cours du cinquième soleil, la Terre se mettra en mouvement et nous périrons tous".

La Terre se mettra en mouvement

Certains ont été cherchés des interprétations extrêmement complexes de ce texte mais ne doit-on pas tout simplement l’interpréter de manière littérale.

Dans ce texte, il est fait référence au Soleil et aux mouvements de la Terre. Les spécialistes des cultures amérindiennes interprètent de manière symbolique le visage du dieu-soleil Tonatiuh.
Pour eux, la langue, qui fait voracement saillie, symbolise la soif de sang et la faim de cœurs humains du dieu, en référence aux sacrifices humains rituels pratiqués par les Mayas.

Mais, ne s’agit-il pas tout simplement de la représentation d’une activité solaire anormale. Le soleil est dessiné à l’intérieur du symbole Ollin « mouvement ».

Selon les inscriptions: " au cours du cinquième soleil, la Terre se mettra en mouvement et nous périrons tous".

Mais, est-ce la Terre qui va se mettre en mouvement ou « un mouvement » dans l’activité solaire qui va provoquer une catastrophe sur la Terre ?

Cycles solaires et champ magnétique solaire

On sait que Vénus occupe une place importante dans le calendrier maya. Il en est de même pour le Soleil.
Les Mayas, et les Olmèques bien avant eux, semblaient vouloir étudier les cycles solaires.

On sait aujourd’hui qu’il existe une inversion cyclique du champ magnétique solaire. Or, d’après les calculs effectués sur ordinateur, août 3 114 avant notre ère correspond à une inversion de ce champ magnétique.

L’activité solaire n’est pas stable. Schématiquement, l'activité solaire est réglée par un cycle d'une période moyenne de 11,2 ans mais la durée peut varier entre 8 et 15 ans.
Lors des périodes d’intense activité solaire, soit tous les 11 ans environ, le bombardement du vent solaire s’intensifie.

Le bouclier magnétique et l’atmosphère terrestre ont plus de mal à nous protéger et un plus grand nombre de particules parviennent à pénétrer dans les couches les plus hautes de l’atmosphère.

On peut d’ailleurs admirer l’entrée au-dessus des pôles terrestres, de ces particules, à travers les magnifiques aurores boréales et australes.

Notre atmosphère et le magnétisme terrestre nous protègent de ces particules. Sans cette protection, la vie sur Terre ne serait pas possible.

Au moment du maximum d’activité solaire, des taches apparaissent sur la surface solaire. Elles nous semblent bien petites mais pourraient contenir la Terre entière.
Elles correspondent à des zones moins chaudes.

Cette période d’intense activité solaire créée des perturbations dans les télécommunications ainsi que dans les satellites en orbite autour de la terre.

Le dernier cycle du maximum d’activité solaire s’est produit en 2001 et le prochain aura lieu en 2013.

En parallèle avec le cycle solaire de 11 ans, existe un cycle de champ magnétique de 22 ans. Les polarités de ce dernier s'inversent à chaque nouveau cycle de 11 ans.

Le dernier changement du champ magnétique solaire s’est effectué en 2001 ce qui signifie qu’actuellement le pôle magnétique nord pointe vers l’hémisphère sud.
La prochaine inversion est prévue en 2012.

Comme vous avez pu le constater, que ce soit les cycles solaires ou l’inversion du champ magnétique solaire, ces phénomènes ne déclenchent aucune catastrophe, tout juste quelques perturbations.

Alors, qu’ont voulu nous dire les Mayas ? Leur prédiction semble lier le Soleil et la Terre.

Mouvement terrestre

Le seul mouvement terrestre qui pourrait provoquer un cataclysme est une inversion du champ magnétique terrestre.

Ce phénomène est beaucoup moins bien connu que l’inversion du champ magnétique solaire car beaucoup plus rare.

La vie sur Terre n’est possible que grâce au bouclier magnétique dont bénéficie notre planète. Sans lui, les particules cosmiques, nocives pour tout être vivant, pénètreraient dans notre atmosphère.
Pendant les inversions, le champ magnétique est moins intense ce qui pourrait provoquer une pluie de particules cosmiques.

Ces inversions se sont inscrites dans les laves refroidies des volcans. Lorsqu’une éruption volcanique se produit, les petites particules magnétiques de la lave se comportent comme de minuscules boussoles.
Elles s’aimantent dans la direction du pôle Nord.
Quand la lave refroidit, la direction de ces mini-aimants reste figée à jamais.

Il y a environ 740 000 ans, le pôle nord magnétique s’est déplacé pour prendre la place du pôle sud magnétique.

Un historique détaillé de ces inversions de polarité a été établi sur les 7 derniers millions d'années. Il révèle que les inversions importantes se produisent approximativement tous les 500 000 ans.

On sait qu’actuellement l’intensité du champ magnétique est en baisse constante. Cela annoncerait-il un prochain bouleversement ?
Les géologues constatent qu’il y a un retard sur ce cycle mais sans pouvoir donner de date précise quant à la prochaine inversion.

On entre là dans le domaine des suppositions. Imaginons que la prochaine inversion du champ magnétique terrestre se fasse en 2012. alors qu’au même moment, l’inversion du champ magnétique solaire est en cours.
Supposons alors que notre bouclier magnétique soit affaibli au moment où l’activité solaire est à son maximum.
Un déferlement de particules cosmiques s’abattrait sur notre planète sans protection, créant un véritable cataclysme.

La fin du monde n'est pas pour demain

Comme vous le constatez, on peut très facilement monter tout un scénario sans apporter la moindre preuve. Pour peu que comme R.Emmerich, vous disposiez d'un gros budget; il vous suffit alors d'emballer le tout avec de bons gros effets spéciaux. L'effet de panique est garanti !

V. Battaglia (26.07.2009)

Site de Xultun. Le calendrier maya ne s'arrête pas en 2012

Magnétisme terrestre et inversion du champ magnétique

< Prophéties. Prédictions