Home

La réponse de la NASA au film 2012 de R. Emmerich

Comme cela était prévisible, le film 2012 de R. Emmerich a provoqué un début de panique aux Etats-Unis. Le terme n’est pas trop fort dans la mesure où la NASA a été obligée de mettre en ligne un démenti concernant les soi-disant théories scientifiques dont le réalisateur s’est inspiré pour construire son scénario.
Le problème est que ces théories sont présentées comme reconnues par la communauté scientifique, ce qui n’est absolument pas le cas.

De plus, comme je l’ai déjà mentionné dans le dossier consacré au calendrier Maya, ce calendrier ne s’arrête pas au 21 décembre 2012.
Là encore, il s‘agit d’affabulations énoncées par certains auteurs et largement reprises sur Internet.
La NASA en profite pour le rappeler.

Note importante: Pour ceux qui m'ont signalé certaines contradictions entre les réponses de la NASA et certains rapports scientifiques concernant principalement l'étude de l'inversion des polarités, je tiens à préciser deux points:

Le texte qui suit est une traduction et non pas un texte commenté. Je n'en fais aucune interprétation. Je fournis simplement l'information en soulignant simplement à quelques reprises des faits irréfutables déjà énoncés dans certains de mes dossiers

L'étude sur l'inversion des polarités est actuellement très incomplète. Certaines théories ont été émises (voir calendrier Maya et science actuelle) mais certaines datent déjà de nombreuses années et n'ont pas été prouvées. Ce sont donc des hypothèses qui demandent à être étayées.

Le texte de la NASA se présente sous forme de questions-réponses. Pour ceux qui sont fâchés avec l’anglais, je vous en présente une synthèse.

Tout d’abord la NASA explique que les scientifiques et particulièrement les astronomes et les astrophysiciens n’annoncent rien de particulier pour 2012.

Notre système solaire est étudié en permanence et aucune menace particulière n’est annoncée pour les prochaines années.

La fameuse planète Nibiru ou planète X, présumée découverte par les Sumériens, devait déjà provoquer la fin du monde en mai 2003.

Aucune apocalypse ne s’étant produite en 2003, des petits malins ont décalé la date du Jugement Dernier en la faisant coïncider avec le fameux calendrier Maya.

Ces mêmes auteurs ont oublié de préciser que le calendrier Maya n’a jamais prédit la fin du monde mais énonce simplement de grands cycles dont l’un doit prendre fin en décembre 2012 afin qu’un nouveau cycle puisse démarrer.
Ce qui signifie en clair que le calendrier retrouvé par les archéologues ne s’arrête pas en décembre 2012.

R.Emmerich n’a pas hésité à faire appel à des astrologues pour affirmer qu’un alignement de planètes très négatif était justement prévu en décembre 2012.
Les alignements qui sont prévus par les astronomes sont connus, cycliques et sans aucun effet sur notre planète.
Cet alignement entre la Terre et le Soleil qui semble faire si peur à certains est un phénomène annuel tout à fait banal.

Comme je l’ai déjà également précisé et la NASA le confirme une nouvelle fois : la planète X ou Niribu n’existe pas.

Soyons tout de même un peu cohérents ! Si une planète existait dans notre système solaire et menaçait de percuter la Terre, cela ferait plusieurs décennies que les astronomes l’auraient détecté.
On pourrait même l’observer à l’œil nu.

Eris est une petite planète similaire en taille à Pluton et qui se situe en bordure de notre système solaire.
Elle ne menace nullement la Terre.

Concernant les inversions de polarité, il existe un historique détaillé établi sur les 7 derniers millions d'années. Il révèle que les inversions importantes se produisent approximativement tous les 400 000 à 500 000 ans.
Ces inversions ne provoquent aucune catastrophe particulière.

Aucun météore ne menace la Terre actuellement. La NASA a mis en place une étude afin de trouver les grands astéroïdes qui pourraient présenter un danger. A ce jour, aucun astéroïde menaçant n'a été détecté.

Enfin la NASA clôt son dossier en rappelant que les pics d’activité solaire se produisent tous les 11 ans environ. Ces pics ne provoquent que quelques problèmes dans nos communications satellites.
Le prochain pic est prévu pour 2012-2014.

Pour finir, la NASA regrette que les films, les documentaires, les livres et surtout Internet relaient en permanence des pseudo-théories qui ne se basent que sur des mythes sans aucun fondement.

Mais, personne ne peut stopper les rumeurs et apparemment, même pas la NASA.

V. Battaglia (18.11.2009)

Lien : Article de la NASA

Site de Xultun. Le calendrier maya ne s'arrête pas en 2012

< Prophéties. Prédictions . Prémonition . Voyance